Accueil

Ce qu' ILS en pensent...Le concept de propagation : une anomalie dans les fondements de la théorie électromagnétique ?L'évolution pré-relativiste de la Théorie et des Equations de MaxwellLes Equations de MAXWELL et les quanta originels

Les Equations de MAXWELL et la relativitéLes Equations de MAXWELL et les théories quantiquesSynthèseBibliographie

 

CHAPITRE 1

Actualiser les fondements de la Physique ?

Ce qu' ILS en pensent… Avis et suggestions

Les grandes avancées de la physique, au cours du XXe siècle, se sont effectuées dans le cadre de la mécanique quantique, avec l'efficacité et les succès que l'on sait. Malgré sa fertilité, cette discipline suscite généralement une insatisfaction profonde chez de nombreux physiciens parmi ceux qui la mettent en oeuvre, insatisfaction dont les racines apparaissent sous la forme suivante: "Une part de l'enseignement de Niels BOHR consistait en ceci; ne cherchez pas à comprendre la mécanique quantique ; elle est presque complètement incompréhensible (3)." Aussi, depuis les Pères Fondateurs de la physique contemporaine jusqu'aux chercheurs en activité à l'aube du XXIe siècle, les avis autorisés n'ont pas manqué pour exprimé l'attente d'idées nouvelles. Quelques uns de ces avis sont présentés, avec les suggestions qui les accompagnent.

" Il n'y a pas un seul concept dont je sois convaincu qu'il demeurera et je ne suis pas sûr, en général, d'avoir été sur la bonne piste."
1949
- Albert EINSTEIN - (4)

" Je dois ressembler à une autruche qui, sans cesse, cache sa tête dans le sable relativiste pour ne pas avoir à regarder en face ces vilains quanta."
1954
- Albert EINSTEIN - (5)

" La Mécanique des Quanta doit partager son autorité avec la Relativité, cette autre rebelle, et bien que de concert, ces deux théories aient conduit à nos plus pénétrantes avancées dans la quête du savoir, elles doivent pour le moment rester ennemies. Leur désaccord fondamental ne sera résolu que le jour où une théorie, plus puissante encore les pliera toutes les deux sous son joug et balaiera les illusions péniblement conquises que sont nos présentes idées sur l'espace et le temps, la matière et la radiation, la causalité."

" Le talent qu'a le théoricien scientifique d'aboutir à des conclusions valables en partant de prémisses reconnues plus tard inexactes n'est pas le moindre de ses dons, car il est doué d'une intuition clairvoyante."
1947
- BANESH HOFFMANN - (6)

" La situation actuelle n'est pas satisfaisante… D'où viendront les prochains progrès dans ce domaine ? Peut-être d'une direction très inattendue. On peut bien sûr rêver qu'une idée vraiment nouvelle apparaisse bientôt; dans ce cas, gageons que la très grande majorité des physiciens retrouverait son enthousiasme des années trente pour le sujet. "
1985
- Frank LALOË - (7)

" Je crois que la prochaine grande théorie ouvrira une voie nouvelle et qu'elle redémarrera sur des bases simples. "
1994
-. Georges LOCHAK - (8)

" La modification conduisant de la mécanique quantique actuelle à la mécanique relativiste du futur sera tout aussi radicale que celle qui a mené de la théorie orbitale de BOHR à la mécanique quantique actuelle. Bien sûr, quand nous accomplissons des changements aussi dramatiques, nos idées sur les interprétations physiques de la théorie, avec ses calculs statistiques, pourraient bien se trouver modifiées."
1972
- Paul DIRAC - (9)

" Il arrive qu'en étudiant un certain domaine de connaissances scientifiques, le théoricien inventeur éprouve un certain malaise… Il a le sentiment qu'une idée fondamentale a été méconnue, sans laquelle une véritable compréhension des faits est impossible. A son attention dès lors éveillée, s'impose une foule de petits faits épars, entre lesquels il soupçonne maintenant une parenté cachée dont une théorie fondée sur des idées entièrement nouvelles devrait pouvoir rendre compte."
1938
- Louis de BROGLIE - (10)

" Le but de la Science, dans ce qu'elle a de plus élevé, a toujours été d'arriver à comprendre. De plus, l'histoire des sciences le montre, chaque fois que l'on est parvenu à bien comprendre la véritable nature d'une classe de phénomènes, cette meilleure compréhension a toujours conduit à des prévisions et à des applications nouvelles…. Je dois donc terminer en souhaitant que des jeunes chercheurs, en plus grand nombre, se tournent vers l'étude de ce passionnant problème (*) en s'inspirant directement des données de l'expérience, en s'affranchissant des idées préconçues et en n'accordant pas une valeur trop exclusive aux formalismes mathématiques, même élégants et rigoureux, qui risquent parfois de masquer les réalités physiques profondes."
1962
- Louis de BROGLIE - (11)

(*) Il s'agit des fondements de la Mécanique Ondulatoire et Quantique